Vous aimeriez un emploi passionnant, en accord avec vos valeurs? Assistez à notre prochain webinaire GRATUIT pour voir les 3 secrets qu’utilisent les meilleurs pour trouver des jobs de rêve.

 

L’internet a beau être remplie de sites offrant des conseils sur les CV…

Une part importante des CV qui circulent contiennent au moins une des quatre erreurs courantes (et inimaginables) suivantes:

Un CV qui dit beaucoup, en peu de mots.

Faire un CV en une page, qui a longtemps été l’objectif des recruteurs, est maintenant chose du passé. Le jeune employé y parviendra, mais le professionnel expérimenté y perdra beaucoup. N’ayez pas cet objectif en tête, mais assurez-vous d’être succinct et d’éviter le superflu. D’autant plus qu’un CV avec trop de détails risque de ne pas être lu complètement par le recruteur pressé.

Un CV identique aux modèles offerts sur les logiciels de traitement de texte.

Les mêmes modèles de CV, utilisés encore et encore, prouvent le grand manque de créativité de l’auteur. Ce n’est jamais une bonne idée que de reprendre un modèle et de s’en servir sans l’adapter. Votre CV est fait pour vous représenter, pour décrire visuellement votre personnalité et votre unicité, autant que faire se peut. Ainsi, soyez judicieux et construisez vous-même votre CV pour ne pas tomber dans le lot des CV vus 1 001 fois par les recruteurs.

Un CV non-aligné avec le type de poste recherché.

Quoi de plus efficace qu’un CV pertinent et cohérent tant dans le fond que dans la forme. Par exemple, un CV marketing innovant bien organisé ou le CV d’un professionnel des finances faisant état de réalisations chiffrées. Gardez en tête que l’organisation du texte a aussi son importance et permet de classifier vos idées. Le recruteur pourra ainsi lire et comprendre votre propos en même temps.

Un CV avec des oublis ou des incohérences.

L’exactitude de l’information sur votre CV est essentielle. Encore aujourd’hui, il n’est pas rare de retrouver des titres bonifiés, des expériences retirées ou encore des dates erronées. Sachez que peu importe ce qui vous gêne dans votre parcours, vous pourrez vous expliquer lors de l’entrevue. Il est plus facile de justifier une mauvaise expérience que d’en aborder une que vous avez omis de divulguer.

Source: www.jobboom.com