Vous aimeriez un emploi passionnant, en accord avec vos valeurs? Assistez à notre prochain webinaire GRATUIT pour voir les 3 secrets qu’utilisent les meilleurs pour trouver des jobs de rêve.

 

Un des livres qui a le plus influencé ma façon de voir le lancement d’une entreprise (et la création de son propre emploi) est le best-seller «The Lean Start-Up», par Eric Ries.

Son propos est à l’opposé de ce qu’on m’a enseigné à l’Université…

Dans mes cours en entrepreneuriat, on me montrait à faire un plan d’affaires…

Pas lui.

Son approche est beaucoup plus simple.

Plus rapide aussi.

Le plus incroyable, c’est combien ça rend facile de se lancer à son compte.

Pourquoi?

 

Parce qu’on arrive ainsi à être payé…

…AVANT même de se lancer.


Ça parait impossible, je sais!

Mais c’est exactement ce qu’enseigne Eric dans son ouvrage.

Et ça marche!

Je le sais parce que je m’en suis servi de nombreuses fois depuis.

Par exemple, je m’en suis servi pour lancer le Coaching LAB job de rêve.

Je m’en suis aussi servi pour rédiger mon dernier livre, en 2012. (J’en avais vendu pour plus de 12 000 $ avant même d’avoir écrit une seule ligne. En comparaison, mon premier livre, un best-seller, ne m’avait pas rapporté autant après 5 ans!).

Le concept est vraiment simple.

En gros, ça consiste à aller voir des clients potentiels et de leur poser des questions pour comprendre leurs besoins. Il faut ainsi pouvoir identifier un besoin significatif et dont le coût est important. 

Si ce problème existe chez plusieurs clients: 

BINGO! 

Vous pouvez alors passer à l’étape suivante…

Celle qui consiste à vous faire payer.

Pour ça, vous demandez à ceux qui ont ce problème important de participer à un projet-pilote (ou, pour un produit, à une version beta) en échange d’un rabais substantiel sur le prix régulier.

L’important au début n’est pas tant le prix payé que d’être payé…

Parce que dès que quelqu’un vous donne 1$, quelque chose de spécial se produit:

Il devient un client! 


Avant d’aller de l’avant, vous imposez toutefois deux conditions:

  1. Il faut avoir un nombre minimum suffisant de participants au projet pilote. Par exemple, vous pouvez dire que vous ne démarrerez pas tant que vous n’aurez pas 10 participants inscrits.

  2. En échange, les participants acceptent de remplir un questionnaire à mi-parcours et un autre à la fin du processus pour valider le service ou le produit.


Ces deux conditions permettent de faire plusieurs choses, notamment:

  • Vous donner le droit à l’erreur.

  • Offrir un statut particulier de «membre fondateur» au client.

  • Obtenir du vrai feedback au fur et à mesure que votre solution sera construite. Je dis «vrai» parce qu’avec l’approche traditionnelle du plan d’affaires, ce sont les créanciers et les consultants qui vous donnent du feedback, pas vos clients.

  • Avoir des témoignages de clients satisfaits pour le lancement officiel.

  • Et, évidemment, valider si les gens sont prêts à payer pour votre solution.


Ce dernier point est essentiel. 

Regardez à l’émission Les dragons combien de personnes bâtissent un logiciel, un protype, voire une entreprise, sans savoir si il y a une réelle demande. Ils se présentent devant les dragons sans aucun revenu.

C’est complètement fou!

Si vous voulez mon avis, si 80% des entreprises échouent après 3 ans, ce n’est pas parce que l’idée de départ est mauvaise (elle n’est jamais parfaite). C’est parce que les fondateurs manquent de liquidité. Autrement dit, ils passent trop de temps à développer une solution et ils ne font pas assez de revenus.

Maintenant, vous savez qu’il y a une autre approche.

Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande fortement de lire The Lean Startup.

Par ailleurs, si vous songez à vous lancer à votre compte, que ce soit comme travailleur indépendant, en ouvrant un studio de yoga, un commerce en ligne, une application pour iPhone ou tout autre service, je prévois lancer une nouvelle formation dans quelques semaines.

Ce sera, vous l’aurez deviné, réservé à un petit groupe de participants «fondateurs» 😉

Et ce sera aussi offert à une fraction du prix régulier…

Anyway, si ça vous intéresse, je vous invite à cliquer ici pour me laisser savoir.


— Jean-Sébastien